Mécanisme des pianos à queue

Chacune des notes d'un piano à queue comporte

32 points de frottement, et 25 points de réglage...

Au total, la « mécanique » du piano (chevalet + marteau) est constituée de plus de 3 000 pièces !

L'une des particularités du piano repose sur le fait qu'il fait partie des rares instruments de musique sur lesquels le musicien n'intervient pas directement sur « ce qui crée le son » : entre la corde et le pianiste se trouve en effet la « mécanique » du piano.

Cette « mécanique » est constituée d'un grand nombre de pièces de bois, de métal, de cuir, de feutres, de plusieurs systèmes de leviers et de ressorts, etc., qui doivent tous être assemblées et réglées de façon homogène et très précise.

Exemple du nombre de pièces dans un piano à queue : le Petrof 194
Petrof 194.jpg
Nombre de pièces dans un piano Petrof 194

- nombre de pièces par touche => 16 pièces

- nombre de pièces par chevalet => 29 pièces

- nombre de pièces par marteau => 13 pièces

- nombre de pièces par étouffoir (+ "tonal") => 20 pièces

- nombre de pièces par note (corde, cheville, etc) => 15 pièces

Au total => 93 pièces par note

Soit pour l'ensemble du piano => 8 184 pièces...