La4 : pour aller plus loin...

En 1859, la fréquence du « La4 » a été d'abord normalisée en France à 435 Hz à la température de 18 °C ; elle fut ensuite réglementée à l’échelle internationale en 1885 à la Conférence de Vienne.

 

Mais ensuite cette fréquence se vit souvent augmentée pour des instruments dont les cordes étaient soumises à des contraintes de plus en plus fortes ; les fréquences variant d'un pays à l'autre…

Une conférence internationale en 1939 a recommandé que le « La » au-dessus du Do central (qu’on appelle communément le « La4 ») soit accordé à 440 cycles par seconde (440 Hz) ; la Conférence Internationale de Londres en 1953 a ensuite fixé la fréquence du « La4 » à 440 Hz à une température de 20 °C.

Cette norme est généralement adoptée par tous les instrumentistes, exception faite de la plupart des ensembles spécialisés en musique ancienne, qui choisissent de nombreux diapasons, les plus courants allant de 392 à 466 Hz.

 

Il faut noter que les écarts de fréquence entre 466 Hz (musique de la Renaissance), 440 Hz (baroque vénitien), 415 Hz (baroque allemand) et 392 Hz (baroque français) correspondent à un intervalle d’un demi-ton…