Prestations
L'expertise avant l'achat d'un piano :

 

Avant d'acheter un piano d'occasion, il est bon d'être accompagné lors de la visite par un expert en piano, pour contrôler la qualité du timbre du piano, l'état des cordes, la mécanique, le cadre, la table d'harmonie... et donner ainsi un conseille avisé avant l'achat.

L'entretien du piano se divise en trois domaines principaux :

 

    - L’accord au diapason orchestre, qui rectifie la justesse.

    - Le réglage du clavier et de la mécanique, qui influence le toucher

 

    - L’harmonisation / égalisation, qui modifie le timbre.

- Accordage du piano (au tempérament égal)
Un piano perd chaque jour un peu de sa tension. L'accord consiste donc à tendre les 220 cordes des 88 notes pour que le piano sonne juste, soit musical et conserve le diapason (La4 à 440 hz). ; car les 220 cordes exercent au total une tension d'environ 16 à 20 tonnes sur l'ensemble harmonique de l'instrument...
Il s'agit surtout d'accorder la partition de façon qu'elle sonne aussi égale et régulière que possible, en fonction de l''"inharmocité" propre à chaque piano.
L'accordeur organise ainsi les notes les unes par rapport aux autres selon le tempérament égal qui donne les 12 demi-tons de l'octave égaux.
La particularité de notre réglage de piano est de calculer au préalable pour chaque piano l'"écartement" optimal avant de procéder à l'accordage du piano.
- Réglage (de la mécanique, du clavier et des pédales)
Afin d'obtenir un toucher et une sonorité agréable et homogène ainsi qu'une réponse optimale de la mécanique du piano, le technicien procède à de nombreux réglages.
Ces réglages s'effectuent sur le clavier, les pédales et les différentes pièces mécaniques (chevalets, marteaux, étouffoirs, etc.).
Le réglage de la mécanique et du clavier est une étape importante de l'entretien du piano car il agit sur la précision du toucher et le contrôle du son.
Les différents points de frottement de la mécanique engendrent l'usure de celle-ci. Le technicien règle une quinzaine de points afin d'équilibrer au mieux le toucher.
- Harmonisation (ou élasticité des marteaux)
 
Les marteaux neufs et les vieux marteaux produisent souvent un timbre trop brillant.
L'"harmonisation" et l'"égalisation" permettent d'harmoniser et d'égaliser le son des notes entres-elles sur toute l'étendue du clavier afin d'obtenir le timbre désiré.
Il faut en effet "adoucir" les marteaux pour rendre le son plus "moelleux" en modifiant la forme du marteau (ponçage) ainsi que sa texture et tension (piquage).
Mais attention : l'harmonisation et l'égalisation ne peuvent être réalisées qu'après un réglage complet de l'instrument et un accordage parfait du piano.